Etude de la conversion d'une brasserie artisanale aux énergies renouvelables

La brasserie « La Concorde » de Vallorbe est en plein expansion. Revendiquant une fabrication à base de produits issus de l'agriculture biologique, elle souhaite désormais produire de la bière uniquement avec des énergies renouvelables.

Les sources énergétiques sélectionnées sont le solaire (PV et thermique) et la biomasse (chaudière à granulés de bois). Le but est de compenser la consommation électrique (autoconsommation partielle) et d'assurer les besoins de chaleur. L'implémentation de ces composants requiert l'installation d'un réseau de distribution hydraulique.

La production prévue est de 675 hl par an. Le coût global du nouveau système est estimé à 92 kCHF. En considérant un amortissement sur 15 ans, les frais de fabrication par rapport à l'installation actuelle (énergie gaz et électricité, avec un amortissement de 90 kCHF sur 5 ans en cours) diminuent de 7 %.

Les frais énergétiques représentent environ 5 % des coûts de production. Un investissement dans ce domaine n'a pas d'influence significative sur la marge du fabricant. La mise en place du nouveau système permet l'automatisation du brassage et ainsi de mieux contrôler les températures du processus. La reproductibilité des recettes serait ainsi garantie.

Etudiant(s): Loïc Schüpbach

Année: 2018

Département: TIN

Filière: Energie et techniques environnementales avec orientation en Thermique industrielle

Type de formation: Plein temps

Mandataire: Brasserie La Concorde

Expert(s) interne(s): Roger Röthlisberger

Institut(s): IGT

Action(s):
- Télécharger le poster
- Emprunter le travail