Étude, analyse de la gestion des déchets solides municipaux à Ouagadougou et Ziniaré au Burkina Faso - Réalisation d'un schéma simplifié de gestion des déchets solides municipaux pour la commune de Ziniaré

Depuis l'adoption de la nouvelle Constitution du Burkina Faso en 1991, les communes sont devenues compétentes dans divers domaines, dont la gestion des déchets. L'accroissement de la population dans les centres urbains implique une augmentation importante de la production de déchets, obligeant ainsi les autorités à prendre en considération le problème de l'évacuation et du traitement de ces derniers. En effet, l'insalubrité causée par une mauvaise gestion des déchets provoque de graves problèmes aux niveaux environnemental, sanitaire et économique. Malheureusement, force est de constater que, pour l'heure, ce domaine ne fait pas encore partie des priorités nationales ou régionales.

Malgré un cadre législatif plutôt rigoureux, les mauvais comportements sociétaux – comme l'incinération incontrôlée ou le déversement des ordures dans la nature – ne sont pas punis, si bien qu'ils font désormais partie de la norme. Cet état de fait provient en grande partie du manque de moyens financiers et humains mis à disposition dans les différentes administrations. 

Bien qu'il existe des filières de récupération dans tout le pays pour valoriser certains déchets tels que les plastiques, les métaux et les bouteilles en verre ou en PET, ces dernières sont anecdotiques en comparaison du volume de production. Selon les estimations recensées, les habitants de la commune de Ziniaré produisent chaque jour environ 42 tonnes de déchets, dont près de trois-quarts sont valorisables. De plus, la commune de Ziniaré devrait, dans le cadre du projet national d'opérationnalisation d'unités industrielles de traitement et de valorisation de déchets, être dotée d'un centre de tri et d'enfouissement à la charge de l'État.

Face à ces constats, la problématique de ce travail a été de proposer différentes solutions pour mettre en place un système de gestion des déchets pour la commune de Ziniaré (schéma simplifié). La stratégie principale avancée se base sur un appui technique et financiers de la part de la commune vis-à-vis des associations de pré-collecte, tout en mettant en place des mesures incitatives auprès de la population pour augmenter de manière significative le nombre de tonnes de déchets collectés. Les financements principaux imaginés pour créer des filières de valorisation des déchets ont été les suivants : l'institution d'une taxe sur l'électricité consommée, ainsi que l'établissement d'un pourcentage minimum du budget communal alloué à la gestion des déchets.

Les bénéfices de la mise en place du système de gestion des déchets élaboré sont nombreux : amélioration du cadre de vie, diminution des maladies hydriques, préservation de l'environnement, création de nombreux emplois, ainsi qu'une nouvelle image pour la ville.

Etudiant(s): Rubén Novoa

Année: 2017

Département: EC+G

Filière: Géomatique avec orientation en Génie de l'environnement

Type de formation: Plein temps

Expert(s) interne(s): Dominique Bollinger

Institut(s): G2C

Action(s):
- Télécharger le poster
- Emprunter le travail