Préfiltration par cyclone des particules d'une chaudière à bois à bûches

Ce projet a porté sur l'étude de deux filtres cycloniques, dans le but de limiter l'encrassement d'un filtre à particules installé sur une chaudière à bois. Leur conception puis leur réalisation a été validé sur l'installation à bûches KWB Classicfire 18/28 kW de l'institut de génie thermique de l'HEIG-VD.

Les particules émises par cette chaudière en phase nominale sont de l'ordre de 20 mg/Nm³ rapporté à 13 % d'O2 si le bois est sec. Ce chiffre atteint 40 mg/Nm³ lorsque l'humidité du bois dépasse les 20%.

Les essais, en conditions réelles, ont montré que les deux cyclones ont une efficacité similaire. Ils retiennent en phase nominale au moins 50 % du nombre de particules observables et entre 50 et 60 % de la masse de particules émises.

Les mesures de pertes de charge révèlent que la différence entre les deux cyclones n'est pas significative (95 et 130 Pa en phase de combustion nominale). En revanche, leur taille va du simple au double en hauteur, c'est donc l'encombrement du cyclone qui a été retenu comme facteur de sélection final.

Etudiant(s): Joël de Bernard

Année: 2017

Département: TIN

Filière: Energie et techniques environnementales avec orientation en Energétique du bâtiment

Type de formation: Plein temps

Expert(s) interne(s): Roger Röthlisberger

Institut(s): IGT

Action(s):
- Télécharger le poster
- Emprunter le travail