Modélisation hydrologique des techniques culturales pratiquées en contexte sahélien.

La région sahélienne du Burkina Faso, confrontée au problème de variation climatique, a adoptée des techniques culturales dans le but de pallier aux problèmes de ruissellement et d'encroûtage des sols. Ces techniques culturales sont le zaï, la demi-lune, et les cordons-pierreux. Elles sont réalisées par la création des dépressions dans le but de collecter et stocker les eaux de pluie momentanément dans ces dépressions. Cela a pour but de maintenir des conditions d'humidité favorables pour le développement des cultures.

L'objectif principal du travail est l'étude des processus hydrologiques à l'échelle d'une parcelle expérimentale. Ce travail vise précisément à étudier la répartition de la pluie entre le ruissellement et l'infiltration au niveau d'une parcelle agricole sans technique culturale à travers le logiciel FullSWOF 2D. Ceci dans l'optique d'exploiter les données qui seront obtenues afin d'évaluer l'influence de ces techniques culturales sur l'écoulement de surface et l'infiltration.

Etudiant(s): Emeline Nakoulima

Année: 2017

Département: EC+G

Filière: Géomatique avec orientation en Génie de l'environnement

Type de formation: Plein temps

Expert(s) interne(s): David Consuegra

Institut(s): G2C

Action(s):
- Télécharger le poster
- Emprunter le travail